Retour vers Quito. Difficile retour.

Publié le

Retour vers Quito. Difficile retour.
Retour vers Quito. Difficile retour.

C’est sous une pluie battante que nous quittons le lodge.
Notre 3eme jour se transforme en journée pour trouver une solution pour retourner sur Quito. Le paro c’est durci et il est maintenant compliqué de rejoindre Tena à 35 kms. Alors Quito….
Départ en pirogue pour Ahuano. Juan cherche un moyen pour rejoindre la ville. Un groupe de touristes est là aussi. Juan revient avec des infos. Il y a un vol affrété pour le groupe. On peut espérer 2 places, juste sortir 300$ ! Le trajet en taxi était de 40$. Oui mais il n’y a pas de taxi !!

Bon dernier problème, nous avons laissé un sac à Tena et nous n’avons pas assez d’argent. Car évidemment paiement en espèces.

Alors direction Tena par les anciennes routes, non goudronnées. Passage d’un barrage, Juan connaît les manifestants. Ils nous laisse passer. Il faut presque 1:30 pour arriver à l’hôtel et récupérer le sac puis trouver un ATM pour retirer des dollars.
Maintenant chemin inverse. Il est 11:30. Juan dit que l’avion repart vers 13:00.
Tout juste le temps.
Mais on ne repart pas direct. Il faut trouver de l’essence. Pas que pour la voiture mais aussi pour ramener à la communauté.
Puis passage du barrage le même qu’à l’aller. Juan a acheter du pain et des boissons pour les manifestants. C’est accueilli avec joie et grand renfort de Viva el paro !!
On perd beaucoup de temps, et l'avion ne va pas nous attendre...
Et c’est pas fini. Un nouvel arrêt pour aider une personne mal voyante à retrouver son chemin. Puis un arrêt pour prendre en stop ( dans la benne de la camionnette) un papa et sa fille qui vont vers Puerto napo village sur notre route.
Toute l’équipe qui nous accompagne, le chauffeur sa femme et Juan me font grandement réfléchir.
ls savent ou mettre leur priorité !
Dans l’entraide de ceux qui en ont le plus besoin. Et à ce moment précis ce n’est pas nous mais bien la population locale qui à besoin d’aide.

Ensuite et bien j’ai l’impression d’un remake de Taxi2 !! 140 sur les petites routes. Aucun chien aucune poule n’est à déplorer. Un grand moment de serrage de fesses !
Nous arriverons a l’aéroport à 13:15. L’avion est encore sur la piste 😰
Alors direction Quito avec un escale à Guayaquil.
Il va falloir aller en centre ville. Encore une épreuve à passer.
 

Retour vers Quito. Difficile retour.
Retour vers Quito. Difficile retour.
Retour vers Quito. Difficile retour.
Retour vers Quito. Difficile retour.
De belles vues depuis notre avion.
De belles vues depuis notre avion.

De belles vues depuis notre avion.

Arrivée à l'aéroport de Quito, evidemment pas de bus. Seul les taxis attendent. Pas de mal à en trouver un. Direction le centre ville, mais nous sommes prévenus, si barrages ou manfestations ils nous déposent avant la destiantion finale.

La route est déserte depuis l’aéroport vers le centre ville
La route est déserte depuis l’aéroport vers le centre ville

La route est déserte depuis l’aéroport vers le centre ville

C'est à 2 kms de la casa de la nonna que notre voyage s'arrête. Le taxi ne peut plus progresser. Final à pied. Je lui demande si c'est dangeureux. Non. Mais un fois empocher les 30$ il file à toute vitesse !...

Allez c'est parti pour 2kms. Pffff. Au milieu des manifestants amés de batons et barre de fer, de la police et de l'armée qui chargent. La police en moto à grand renfort de gaz lacrymogène. Un grand moment de peur et de stress, mais nous arrivons à notre hébergements sans encombre et c'est avec une grande joie que nous retrouvons Maria et Janeth, qui nous réconforte en nous offrant un thé bien chaud. 
Nous sommes en sécurité.

Toute la soirée et une partie de la nuit nous entendrons les grenades exploser, les hélicoptères tourner au dessus de Quito.

Nous avons abandonné l'idée d'aller à Quilotoa.
La dernière semaine de notre voyage s'avère compliquée.

Quito hier, Quito ce matin. Quito cet après-midi.
Quito hier, Quito ce matin. Quito cet après-midi.
Quito hier, Quito ce matin. Quito cet après-midi.
Quito hier, Quito ce matin. Quito cet après-midi.
Quito hier, Quito ce matin. Quito cet après-midi.
Quito hier, Quito ce matin. Quito cet après-midi.
Quito hier, Quito ce matin. Quito cet après-midi.
Quito hier, Quito ce matin. Quito cet après-midi.

Quito hier, Quito ce matin. Quito cet après-midi.

Publié dans Equateur - Galapagos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
J'imagine votre engoissee, mais courage se sont des moments qui compléterons votre périple, nous avons hâte de vous retrouver sur nos terres<br /> De tout cœur avec vous, vous allez vous en sortir les touristes sont épargnés dans ces moments là<br /> Bzzzz
Répondre